Productcategorieën

Tous produits pour bassins et koï
Livraison rapide
Frais de ports €3,95 (BE) / €8,95 (FR, LUX, DE)
Lisez notre blog

Conseils pour bien démarrer la saison

Conseils pratiques pour bien préparer votre bassin à la nouvelle saison

Les premiers rayons de soleil printaniers tombent sur le bassin, réchauffant ainsi peu à peu l’eau.
En conséquence, le métabolisme des poissons s’accélère et ils remontent en surface. Les premières plantes aquatiques verdissent. La santé et la propreté de votre bassin pour cette année dépendra en grande partie de vos actions au printemps.

À partir de 10°C (température de l’eau)

Nourriture adaptée au printemps

Entre 6° et 12°C, optez pour la nourriture ‘Wheat Germ’ ou une autre nourriture facilement digestible. Elle est composée de germes de blé qui sont plus facilement digestibles à températures froides. Cela évitera que les poissons soient constipés et qu’il y aient un excès de nourriture polluant l’eau.

Pour augmenter la défense immunitaire affaiblie de vos poissons, choisissez une nourriture riche en vitamines comme ProBites Recovery, Saki Hikari R Multi Season, Malamix Food,…

Nettoyez la vase au fond du bassin

Retirez le plus de déchets organiques possibles. Ces déchets organiques forment un nid de bactéries pathogènes, ainsi que l’alimentation pour les algues flottantes et filamenteuses, qui peuvent être très envahissants par la suite.

Pour les petits bassins vous pouvez retirer la plus grosse partie des saletés avec une épuisette à fines mailles, éventuellement en combinaison avec des bactéries anti-vase.

Pour les plus grands bassins, il est quand-même conseillé de passer un coup d’aspirateur. Et éventuellement terminer le nettoyage avec des bactéries qui vont décomposer les restes de vase.

Nettoyez la pompe, l’uv et le filtre au printemps

Pompe

Le printemps est le moment propice pour faire le gros entretien de sa pompe. Surtout si la pompe n’a pas tourné un moment, il est conseillé de la nettoyer complètement.

Pour faire cela, retirez le boitier de la pompe et nettoyez-le comme neuf. Pour éviter l’usure à l’intérieur de la pompe, il s’agit de bien retirer la saleté incrustée et de détartrer. À cet effet, trempez la pompe pendant 24h dans de l’eau avec du ‘Pump&UVC Clean’, cela décollera les saletés incrustées et le tartre. Ensuite rincez bien la pompe et laissez séchez, elle est ensuite prête à l’emploi.

UV

Pour un fonctionnement optimal de votre appareil UV, remplacez la lampe UV annuellement. Si le tube en quartz est incrusté de saletés et entartré, nettoyez également bien celui-ci avec ‘Pump&UVC Clean’.

Si l’eau commencent déjà à se troubler, n’hésitez pas à le remettre en route.

Si vous venez en magasin pour acheter une nouvelle ampoule UV, pensez surtout à noter la référence. Nous avons plus de 30 modèles différents en stock !

Filtre

Si vous avez coupé la filtration pendant l’hiver, vous pouvez complètement nettoyer le filtre maintenant.

Si la filtration n’a pas été interrompue pendant l’hiver, vous pouvez nettoyer la filtration mécanique. Ne touchez pas à la filtration biologique car elle contient toujours des bactéries dormantes.

L’activité des bactéries baisse énormément lorsque les températures d’eau descendent en-dessous de 10°C. La filtration biologique (bactéries) tournera au ralenti au printemps, mais ce n’est pas grave car il y a encore très peu de pollution dans les bassin. Dès que vous commencez à nourrir plus fréquemment les poissons, il est important de nettoyer moins profondément le filtre et de surtout ne pas nettoyer les parties biologiques du filtre (tapis jap, moving bed,…) pour ne pas déranger le fonctionnement des bactéries. D’où l’importance de la filtration mécanique (brosse, tamis, tambour, etc) qui enlève les grosses saletés pour soulager la biologie.

Qualité de l’eau : augmentez les taux de minéraux au printemps

L’hiver il pleut beaucoup, ce qui fait descendre les duretés de l’eau. Les duretés (ou les minéraux) ont un effet tampon sur le pH et sur le taux d’oxygène. D’où l’importance d’augmenter les duretés (gH à minimum 8°DH et kH à minimum 6°DH) quand elles sont basses. Il est bon de faire régulièrement des petits changements d’eau (environ 10% du volume) avec de l’eau du robinet. Mais si les taux de minéraux sont trop faibles, il vaut mieux opter pour des minéraux en forme de poudre (gH et kH plus) pour remettre les taux à niveau.

À partir de 14°C (température d’eau)

Nourriture pour poissons

Vous pouvez recommencer à nourrir vos poisons quotidiennement. Vous pouvez également repartir sur de la nourriture de croissance (en petites doses) complémentée avec de la nourriture riche en vitamines pour renforcer la résistance de vos poissons. Mais continuez à surveillez votre qualité d’eau.

Ajoutez des bactéries au printemps

Pendant les mois d’hiver, les bactéries qui assurent le cycle d’azote s’endorment ou disparaissent. En soi ce n’est pas gênant, car pendant les périodes froides, il y a moins de production d’ammoniaque et de nitrite.

Une fois que les températures dépassent 12°C, les poissons se réactivent et on recommence à nourrir. À ce moment-là, les valeurs d’ammoniaque et de nitrite peuvent vite exploser.

Il est donc impératif de redémarrer le bassin correctement en y ajoutant les bonnes bactéries. Ces bactéries transforment l’ammoniaque en nitrite, et ensuite en nitrate qui n’est plus nocif. Les bactéries s’accrochent sur toutes les grandes surfaces, d’où l’importance d’ajouter des bactéries dans le bassin et sur les masses filtrantes biologiques.

Augmentez la résistance de vos poissons

Après l’hiver, les poissons sont plus faibles qu’au début de l’hiver, donc ils ont moins de résistance face à certains parasites. Vous pouvez renforcer leur défense immunitaire à l’aide de vitamines, de nourriture vitaminée et de bactéries lactiques.

Observez bien vos poissons pour pouvoir réagir si vous remarquez un comportement anormal comme des poissons qui se frottent ou des branchies qui respirent rapidement. Tout d’abord, vérifiez la qualité de l’eau et si nécessaire, contactez un professionnel pour connaître les étapes à suivre.

Ne rajoutez pas du sel sans raison. Certains parasites se développent justement plus rapidement en présence de sel.

Rajoutez toujours des bonnes bactéries après un traitement.

Vous pouvez toujours venir aux magasins pour un test d’eau gratuit (pas dans la matinée ou pendant le weekend) ou pour une analyse professionnel électronique (5€).

Nous testons entre autres le gH, kH, pH, NH3/NH4, NO2, NO3 et PO4.

Replantez les plantes aquatiques pendant le printemps

Pendant l’hiver, une grande partie des plantes aquatiques se meurent, mais la principale partie de la plante, les racines, survit.

Retirez les feuilles mortes pour éviter de la pollution superflue.

Pour bien repartir, les plantes ont besoin de nutriments. D’où l’importance de replanter les plantes aquatiques régulièrement et d’ajouter de l’engrais pour soutenir leur croissance.

Pour les nénuphars, il est important d’ajouter régulièrement de l’argile bleu, pour avoir beaucoup de fleurs. Utilisez aussi du terreau pour nénuphars, riche en argile.

Lisez notre blog