Productcategorieën

Tous produits pour bassins et koï
Livraison rapide
Frais de ports €3,95 (BE, NL) / €8,95 (FR, LUX, DE)
Le guide du bassin

6 étapes pour garder votre étang et vos poissons en bonne santé pendant l’hiver

  • Vérifier la dureté de l’eau
  • Fournir une nourriture adaptée aux poissons
  • Gardez votre étang sans glace
  • Que faites-vous de votre système de filtration pendant l’hiver ?
  • Placer un filet de couverture
  • Fournir de l’oxygène supplémentaire

Vérifier la dureté de l’eau pendant les mois d’hiver

L’étang reçoit une grande quantité de précipitations toute l’année. Mais pendant les mois froids d’hiver, il y a moins d’évaporation. De ce fait, les valeurs minérales viennent surtout à être trop faibles.

Un minimum de minéraux est indispensable à l’équilibre du bassin et à la bonne santé des poissons. Si la dureté totale de l’eau est trop faible , l’eau devient acide et un manque d’oxygène peut se produire. Plus tard au printemps, les bactéries ne se développent pas correctement, ce qui produit de l’ammoniac et des nitrites.

Si vous constatez que le GH et le KH sont déjà trop bas au début du printemps (janvier, février, mars), changez régulièrement 10% à 15% de l’eau du bassin par l’eau du robinet ou ajoutez des minéraux sous forme de poudre, faites-le les jours où le la température est plus douce et il fait beau.
Les produits Colombo Gh-Kh plus et Balantex se dissolvent un peu plus lentement dans l’eau froide, mais fonctionnent parfaitement !

D’autres valeurs de l’eau qui ont principalement à voir avec la pollution (par exemple l’ammoniac, les nitrites, …) ne se produiront guère dans des circonstances normales pendant les mois d’hiver. Plus d’informations sur la qualité de l’eau

  • Dureté totale de l’eau – GH : minimum 8
  • Dureté carbonatée – KH : minimum 6
  • Acidité – pH : 7 à 8,5
  • Ammoniac – NH3/4 : <0 mg/l
  • Nitrite – N02 : <0 mg/l
  • Nitrate – N03 : <50 mg/l *
  • Phosphates – Po4 : <0,5 mg/l *

Tous les produits pour l’analyse et le traitement de l’eau


Fournir une nourriture adaptée aux koïs et autres poissons de bassin

Les poissons ont le sang froid, ce qui signifie que leur métabolisme est déterminé par la température ambiante. Dès que l’eau est plus froide que 14°C, les poissons sont moins capables de digérer et de transformer les protéines animales.

En guise de solution, il existe des aliments au germe de blé ou des aliments d’hiver qui contiennent des protéines végétales sélectionnées, faciles à digérer par temps froid et riches en vitamines, minéraux et fibres.

Ces aliments adaptés ne peuvent pas constiper à des températures soudainement plus froides et sont moins nocifs pour l’eau du bassin.

Aliments d’hiver :


Gardez votre étang sans glace

Les poissons peuvent survivre sans problème à un hiver long et froid si l’étang est suffisamment profond. Lorsque les températures descendent en dessous de 5°C, le métabolisme du poisson s’arrête presque complètement et hiberne. Ce qu’il faut éviter, c’est que l’étang gèle complètement.

Si l’étang gèle complètement, il n’y a pas assez d’oxygène dissous dans l’eau et des biogaz peuvent s’accumuler sous la glace.

Comment garder votre bassin sans glace ?

  • Placer une pompe à air (20-40cm sous la surface de l’eau)
  • Placez un biais avec des trous dans
  • Combinez la mousse de polystyrène avec une pompe à air
  • Prévoir un élément chauffant

Vue d’ensemble des conteneurs hors glace.

Que faire d’un bassin gelé ?

Versez de l’eau chaude dans l’étang à un certain point et installez un dispositif de retenue sans glace après tout.

Si votre étang gèle complètement, ne percez pas de trous dans la glace. Les poissons peuvent subir des dommages internes dus aux chocs, se désorienter ou remonter et geler sur la glace.


Qu’en est-il du système de filtration pendant l’hiver ?

Laisser passer ou enlever votre filtre présente des avantages et des inconvénients dans les deux cas. Pour les UV on peut généralement dire qu’il peut être éteint (il suffit de débrancher la prise). Si des algues flottantes apparaissent, rallumez le système.

Il est souvent recommandé de maintenir le système en fonctionnement pour les grands bassins, mais pas tant pour les petits bassins, mais c’est et reste un choix personnel avec des avantages et des inconvénients.

Voyons les avantages et les inconvénients :

  1. Exécuter le filtre

Avantage

  • La saleté est traitée
  • La culture bactérienne dans le système de filtration est en partie préservée
  • L’étang continue de bouger
  • Diminuez la pompe

Les inconvénients

  • Les filtres UV et de tuyau d’évacuation peuvent geler en morceaux, assurez-vous donc d’une isolation suffisante !
  • La circulation refroidit l’eau (surtout avec une cascade)
  • Remonter la pompe pour ne pas refroidir la zone profonde où hibernent les poissons
  • Consommation de la pompe

2. Supprimer le filtre

Avantage

  • Moins de consommation d’électricité
  • Pas de courant, vos poissons peuvent hiberner tranquillement (il suffit de placer une pompe à air !)
  • Nettoyez les marchandises et ramenez-les à l’intérieur pour ne pas avoir de dommages dus au gel

Désavantage

  • La saleté peut s’accumuler dans l’étang
  • La culture bactérienne est en grande partie perdue
  • Limité à aucune circulation dans l’étang

Oxygène dans l’étang pendant l’hiver

L’aération favorise l’évaporation de l’ammoniac et d’autres biogaz nocifs. Il garantit également que l’étang reste libre de glace. Placez des boules d’oxygène ou un séparateur à environ 20 à 40 cm sous la surface de l’étang.


Couvrir le bassin avec un filet de couverture

Placez un filet pour éviter que les feuilles ne finissent dans le bassin. En même temps, cela offre une protection contre les hérons et les chats.

Une autre solution contre les prédateurs est le Velda Laser Guard.


N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions spécifiques !

Le guide du bassin